Connectez-vous à La boite numérique  

       

Gestion d'une bibliothèque

Page précédente

Bénévolat en bibliothèque : bénévoles, salariés et élus donnent leurs points de vue

Pour illustrer le sujet du bénévolat en bibliothèque, donnons la parole aux acteurs du réseau. Des bénévoles, des salariés et des élus ont accepté de répondre à nos questions. Le bénévolat vu par ceux qui le vivent de près !

Paroles de bénévoles :

 

Pourquoi avoir choisi d’être bénévole à la bibliothèque ?

 

Danièle Nicolas – bibliothèque de St Aubin d’Arquenay (équipe de bénévoles)

"J'ai toujours aimé la lecture et lorsque j'ai quitté mon travail, j'ai eu envie de partager avec d'autres ce grand bonheur qu'est la découverte des livres. Il n'y avait pas de bibliothèque dans mon village, j'ai eu l'idée d'en créer une afin d'attirer les gens vers un loisir gratuit et proposer un lieu de rencontre avec les adultes, les enfants et même les tout-petits. En vingt ans, les résultats ont dépassé mes espérances !"

 

Agnès Massot – bibliothèque de Fervaques (équipe de bénévoles)

"Les amis nous emmènent parfois dans des aventures que nous n'aurions pas forcément imaginées et c'est ainsi que moi, lectrice très occasionnelle, je me suis retrouvée dans un projet de création de bibliothèque sur Saint-Germain-de-Tallevende. Contrainte à un déménagement, je ne la verrai malheureusement pas fonctionner ! Arrivée sur Fervaques, je suis de nouveau sollicitée et cette fois, je participe pleinement à la gestion de la bibliothèque, fais de belles découvertes, m'implique de plus en plus... C'est un bénévolat très riche tant sur le plan culturel qu'humain, c'est pourquoi, je poursuis cette aventure depuis tant d'années."

 

Quelles sont, selon vous, les limites du bénévolat ?

 

Ginette Grancher – bibliothèque de Cairon (équipe de bénévoles)

 "C’est une question à laquelle un jour ou l‘autre tous les bénévoles sont confrontés. Question à la fois politique, institutionnelle et personnelle. En utilisant les bonnes volontés, en les soutenant les élus ne cherchent-ils pas avant tout, à limiter les dépenses ? Mon activité bénévole est-elle un frein à l’emploi d’un salarié ? J’ai fait un choix. Jusqu’où je l’assume ? Suis-je corvéable à merci ? Puis-je avoir des exigences ?

Les réponses à ces questions me semblent tout en nuance. Elles dépendent du contexte, du moment et se nourrissent des réflexions et échanges au sein de l’équipe et avec les élus. Sans l’engagement bénévole, bien des bibliothèques n’existeraient pas. Mais sans emploi salarié, comment développer des projets autres que le prêt de livres, comment améliorer le service rendu aux usagers, comment pérenniser un équipement communal ?

Etre bénévole, selon moi c’est «faire» mais aussi «réfléchir», «dire» et «écrire» pour que soient connus et reconnus les besoins et qu’évolue la bibliothèque."

 

Annie Leclerc – bibliothèque de Saint-Sever-Calvados (équipe de bénévoles)

"Créée en 1996 le maire, nouvellement élu, m’a demandé de prendre la responsabilité de la bibliothèque. J’ai accepté sans hésiter parce que je réclamais depuis longtemps l’existence d’une bibliothèque à St Sever. Nous étions alors 4 bénévoles dont 2 ont suivi immédiatement la formation de base à la bibliothèque départementale du Calvados.

Après quelques années de fonctionnement  le développement de la bibliothèque a conduit la collectivité locale à nous attribuer d’abord ¼ temps de salariée devenu aujourd’hui un temps presque complet. Sans les bénévoles la future médiathèque intercommunale ne serait pas aujourd’hui prête à sortir de terre.

Actuellement salariée et bénévoles partagent les responsabilités et travaillent ensemble à la rendre de plus en plus indispensable à la vie culturelle de notre territoire. Je pourrais aussi vous dire que, pour moi, et pour beaucoup je l’espère, bénévolat signifie aussi engagement. On ne vient pas aider à la bibliothèque parce qu’il pleut… On en détermine les limites mais on s’y tient…"

 

Le bénévolat vu par les salariés

 

Quelle est l’entente ou le fonctionnement idéal dans le couple bénévole/salarié ?


Linda Patenotre - bibliothèque de Villers-Bocage (établissement avec une équipe mixte salariée-bénévoles)

"Pour ma part, mon arrivée s’est faite dans une équipe constituée depuis une dizaine d’années. Dans ce contexte, il me semble que le salarié doit avant tout s’adapter au fonctionnement existant avant de le juger ou de revenir dessus. Le salarié doit rester humble : ce serait une erreur de sous-estimer le regard des bénévoles présents bien avant lui, ils ont des choses à lui apprendre sur la structure. Le salarié apportera ensuite des modifications si nécessaire, tout en restant à l’écoute des compétences et des contraintes des bénévoles. Toute décision doit être prise dans l’échange pour qu’elle soit comprise et acceptée. Cela me semble être le chemin nécessaire pour réussir à impliquer une équipe existante dans une nouvelle dynamique.

Le salarié doit être disponible. Les bénévoles donnent du temps, difficile de leur en refuser ; sinon c’est une relation à sens unique qui s’instaure et ça ne mènera pas très loin. Il ne faut jamais oublier qu’une bibliothèque peut fonctionner sans salarié alors qu’un salarié ne peut se passer de bénévoles."

 

Comment travaillez-vous au quotidien avec une équipe composée de salariés et de bénévoles ?

 

Olivéra Lajon - médiathèque du Pays de falaise – antenne de Pont d’Ouilly (établissement avec une équipe mixte salariée-bénévoles)

"Les bénévoles et les salariés sont complémentaires. Ces 2 pôles sont mis en relation par un coordinateur, tel est mon rôle entre la centrale et les antennes, réseau des médiathèques du Pays de Falaise. Dans cette complémentarité, je vois, d'une part, pour les bénévoles, la bonne connaissance des communes, l'envie d'apprendre, d'agir, d'aider et d'animer leur lieu de vie en même temps que de donner un sens à la leur vie. Et d'autre part, pour le professionnel que je représente, j’apporte les compétences techniques en plus de faire le lien avec les autres professionnels de l'équipe de la médiathèque. Si ces 2 groupes sont complémentaires, ils ne se remplacent pas l'un l'autre et chacun a son entière place. Je veille à ce qu'il n'y ait pas confusion des rôles. Le salarié indique et garantit le cadre et les directions et les bénévoles mettent en œuvre localement. Pour cela, j'organise des réunions de travail régulièrement ainsi que des moments conviviaux moins formels comme un repas de travail qui libèrent les personnes dans leur expression et soude l'équipe dans l'action. Communiquer, informer, écouter sont les maîtres-mots de mon travail au quotidien, pour réaliser l'objectif commun du meilleur accès aux sources de l'information et de la satisfaction du public."

 

Le bénévolat vu par les élus 

 

Quelles sont, selon vous, les devoirs d’une collectivité envers les bénévoles ?

 

Jeanne Vaussy – Maire adjoint de Mathieu (établissement avec une équipe mixte salarié-bénévoles)

"Etre présents aux côtés des bénévoles pour les écouter, entendre voire soutenir leurs propositions, leurs initiatives et accompagner leurs échanges avec les professionnels.
Leur apporter le soutien logistique jugé nécessaire : achats, aide à la formation, animations.
Initier et maintenir une communication efficace vers la population pour mettre en valeur le travail commun mais aussi pour rechercher de nouvelles recrues, le bénévolat étant fluctuant mais indispensable pour assurer la bonne marche de nos petites bibliothèques de proximité."

 

Qu’est-ce qui vous a convaincu de recruter un salarié à la bibliothèque ?

 

Marie-Martine Leroux – Maire adjoint  d’Authie (établissement avec une équipe mixte salariée-bénévoles)  

"La demande pressante de la bénévole responsable m'a incitée à une réflexion approfondie sur une embauche d'un salarié à la bibliothèque. L'opportunité de cette embauche à temps complet, permettait conjointement de mettre en place des activités sur le temps méridien à l'école. Grâce à cet emploi, la bibliothèque s'est transformée: locaux aménagés, communication, un poste de bibliothécaire assuré, projets culturels variés, animations. L'image de la bibliothèque s'est ainsi modernisée et enrichie."

 

 



 

 

Article publié le 02 avril 2012 par bdp.calvados.fr

A lire également

Gestion d'une bibliothèque

Le bénévolat en bibliothèque

Le bénévolat en bibliothèque
Les bénévoles sont les principaux acteurs des petites bibliothèques. La bibliothèque départementale du Calvados propose un dossier sur le bénévolat : assurances des bénévoles ; idées reçues sur le bénévolat et points de vue de bénévoles, salariés et élus.