Dossier › Animation

Page précédente

Carte blanche à Jean-Louis Ezine 

Jean-Louis Ezine, invité de la Carte blanche 2011

Jean-Louis Ezine, invité de la Carte blanche 2011 / © C.Hélie - Gallimard

En 2011, la bibliothèque départementale du Calvados a donné Carte blanche à Jean-Louis Ezine. Jean-Louis Ezine est né dans le Calvados en 1948. Ecrivain, journaliste et passionné de vélo, il est critique littéraire au Nouvel Observateur et membre de la tribune littéraire du Masque et la Plume sur France Inter. Il tient également une chronique quotidienne sur France Culture.

« J’ai été visiteur d’écrivains comme d’autres sont visiteurs de prison. Vous me direz : écrire, ce n’est pas la prison ; écrire, c’est libérateur. Et je vous répondrai : mais de quoi l’écriture vous libère-t-elle, sinon d’une prison ? Je ne connais pas d’activité humaine plus solitaire et même plus soliloqueuse, plus retirée et même plus recluse, plus éloignée du monde et même plus indifférente au monde que celle qui consiste à s’enfermer dans les mots pour leur faire dire ce qu’on ne sait pas, pour leur faire dire ce qu’on cherche de soi et qu’on ne sait pas. Et qu’on n’a jamais su.
 
A cette époque, c’était plus fort que moi : je frappais aux portes des littérateurs. Je frappais, je sonnais, je hélais parfois pour leur arracher le secret de ce quant-à-soi insondable et farouche. Aujourd’hui, j’ai compris que les seules réponses valides, s’il en existe, c’est en soi et en soi seul qu’on les trouve. Mais il me reste de cette époque un fonds de fraternité qui ne demande qu’à vibrer dans le commerce collégial. Je suis lié d’une amitié de vestiaire avec Philippe Delerm, peut-être parce que nous avons disputé les mêmes épreuves de cross-country dans les labours normands. Jean Rouaud, je l’ai rencontré au moment où la gloire lui est tombée dessus, éparpillant ainsi que l’aurait fait la foudre son kiosque à journaux de la rue de Flandres, à Paris. Parfois, guidé par je ne sais quel instinct, mû par je ne sais quelle impatience, j’arrivais même bien avant l’heure : Guillaume de Fonclare et Franz Bartelt n’avaient encore rien publié quand j’ai fait leur connaissance ! Se pourrait-il que les écrivains sécrètent de subtiles phéromones imperceptibles aux autres espèces ? » Jean-Louis Ezine

 

La Carte blanche à Jean-Louis Ezine en images...

"Là où ça bouge" à Biéville-Beuville, 18 février 2011
Jean-Louis Ezine à Biéville-Beuville
Jean-Louis Ezine interviewé par Frank Lanot à Biéville-Beuville
Arnaud Aubert, Jean-Louis Ezine et Franz Bartelt à Beuvillers
Jean-Louis Ezine accueille Franz Bartelt à Beuvillers
Franz Bartelt en dédicace à Beuvillers
Jean-Louis Ezine accueille Jean Rouaud à Dives-sur-Mer
Jean-Louis Ezine accueille Jean Rouaud à Dives-sur-Mer
Jean Rouaud signe le livre d'or de la BDP
Jean-Louis Ezine accueille Guillaume de Fonclare à Cairon, 7 octobre 2011
Jean-Louis Ezine et Guillaume de Fonclare dédicacent à Cairon
Philippe Delerm à Hermanville-sur-Mer
Philippe Delerm rencontre des élèves de CM1-2 à Hermanville-sur-Mer
Jean-Louis Ezine accueille Philippe Delerm à Hermanville-sur-Mer
Jean-Louis Ezine accueille Philippe Delerm à Hermanville-sur-Mer

Carte blanche 2011 à Jean-Louis Ezine

Les invités de Jean-Louis Ezine

Franz Bartelt à Beuvillers

le 5 avril 2011


Jean Rouaud à Dives-sur-Mer

le 17 juin 2011


Guillaume de Fonclare à Cairon

le 7 octobre 2011


Phillipe Delerm à Hermanville-sur-Mer

le 9 décembre 2011

Actualités

Carte blanche à Jean-Louis Ezine : trois questions à Philippe Delerm

Carte blanche à Jean-Louis Ezine : trois questions à Philippe Delerm
L'écrivain Philippe Delerm était le quatrième et dernier invité de Jean-Louis Ezine dans le cadre de sa Carte blanche organisée par la Bibliothèque départementale du Calvados. La rencontre a eu lieu à Hermanville-sur-Mer le 9 décembre 2011. Il a répondu à nos questions.