Dossier › Actualités

Page précédente

Carte blanche à Jean-Louis Ezine

Jean-Louis Ezine présente Franz Bartelt 

Jean-Louis Ezine invite Franz Bartelt à Beuvillers

Jean-Louis Ezine et Franz Bartelt à Beuvillers / © Bibliothèque départementale du Calvados

C’est une soirée haute en rire à laquelle nous avons assisté mardi 5 avril 2011 à Beuvillers en présence de Jean-Louis Ezine et de son premier invité de l’année Franz Bartelt !

Un beau dialogue d’écrivains !

« Il y a bien longtemps, j’ai rencontré à Charleville-Mézières un grand gaillard, d’espèce mélancolique et pédestre, qui n’était pas écrivain mais aurait pu passer sans difficulté pour une survivance fantomatique d’Arthur Rimbaud. Il donnait des articles à « L’Ardennais » et chantait parfois « le temps des cerises » avec une vieille amie de Nouzonville. Un jour il me révéla son secret. Son secret occupait le dessous de son lit : une vingtaine de manuscrits de romans, tous inédits. L’idée de les présenter à un éditeur ne lui avait pas même effleuré l’esprit. Aujourd’hui, il est notre Marcel Aymé : un grand styliste et un observateur irrésistible des mœurs françaises. » Jean-Louis Ezine
 
Méconnu du grand public et plutôt oublié par la presse littéraire, Franz Bartelt est pourtant un auteur prolifique dont de nombreux romans et nouvelles sont déjà publiés chez différents éditeurs. Mais beaucoup d’autres manuscrits (romans, une soixantaine de pièces de théâtre, des textes courts…) attendent encore sous son lit une hypothétique parution.
Car si Franz Bartelt devrait être à notre avis davantage connu du public et reconnu par le monde éditorial, il ne court pas après le succès et la reconnaissance, bien au contraire ! En se faisant oublier, il observe d’autant mieux du haut de ses Ardennes, son pays d’adoption, la société et le monde actuel, en particulier à travers le petit écran qu’il affectionne particulièrement. Les émissions de télé réalité, télé achat etc. sont pour lui une source intarissable et entretiennent une imagination débordante.
 
Une cinquantaine de personnes, public de Beuvillers, de Lisieux et d’ailleurs étaient présentes et ont apprécié l’intelligence et l’humour, digne d’un one man show, de cet écrivain modeste qui semble s’amuser énormément, ainsi que la verve et la générosité de Jean-Louis Ezine déjà remarquées lors de la soirée inaugurale à Biéville-Beuville ! 
 

Paroles de spectateurs 

« On a ri aux larmes, c’est rare
Merci
A la prochaine…
Dans les Ardennes
Ou au coin de la rue
A Lisieux » Ghislaine
 
« Quel grand homme ce Franz Bartelt,
entre Beckett et Marcel Aymé » Jean-Louis Ezine
 
« Franz Bartelt et son complice Jean-Louis Ezine, deux véritables cadeaux dans cette soirée à Beuvillers, merci ! »
 
« Agréable soirée, rigolo » Henri et Rose
 

Article publié le 14 avril 2011 par bdp.calvados.fr

Carte blanche : Jean-Louis Ezine invite Franz Bartelt

Les invités de Jean-Louis Ezine

Franz Bartelt à Beuvillers

le 5 avril 2011


Jean Rouaud à Dives-sur-Mer

le 17 juin 2011


Guillaume de Fonclare à Cairon

le 7 octobre 2011


Phillipe Delerm à Hermanville-sur-Mer

le 9 décembre 2011

L'agenda Carte blanche

> L'agenda

Carte blanche à Rots

29 nov.

Carte Blanche Bibliothèque

Carte blanche à Pascal Blanchard et...

Le 29 nov.  à  Rots

La bibliothèque de Rots et la bibliothèque du Calvados vous invitent à découvrir...

Flux de l'agenda