Dossier › Culture

Page précédente

Les bébés-lecteurs

Pourquoi lire des livres aux bébés ? 

Pour répondre à cette question, nous pourrions tout simplement faire référence au livre qu’a écrit Marie Bonnafé, co-fondatrice et présidente de l’association ACCES (Actions culturelles contre les exclusions et les ségrégations), en disant « Les livres, c’est bon pour les bébés ». Alors, OUI, offrons des livres et des histoires aux bébés ! Car les bébés aiment les livres !

 

« Pour grandir, un bébé a besoin de lait, de caresses et d’histoires » (Michel Defourny)

Parfois, en bibliothèque, les parents sont étonnés que l’on propose d’inscrire leurs enfants, alors qu’ils ne marchent pas encore et alors même qu’ils ne parlent pas. La question qui se pose est "ne sont-ils pas trop petits pour écouter une histoire ?" La réponse est définitivement "non". Les bébés aiment entendre les histoires qu’on leur raconte. Ils aiment tout autant regarder les images.

Un bébé a besoin d’être nourri autant de paroles que de nourritures. Il a besoin de la parole, de la voix de l’adulte pour entrer lui-même dans le babil et construire sa propre voix. Le langage s’élabore dès la toute petite enfance : l’enfant a besoin qu’on lui parle. C’est pourquoi la lecture à haute voix est primordiale.

 

« Lire c’est comprendre, c’est construire du sens » (La petite histoire des bébés et des livres)

Quand on lit avec un tout-petit, le plaisir partagé doit être le seul but recherché. Prendre le temps de se poser avec son enfant pour lire une histoire est vraiment important. Pour que cela soit un vrai moment de partage, l’adulte qui lit doit se rendre entièrement disponible pour l’enfant. D’ailleurs on parle de lecture "avec", plutôt que de lecture "à". On lit avec le tout-petit. Le livre est considéré comme un outil qui facilite les liens. 

Les histoires lues aux tout-petits nourrissent et développent leur imaginaire. Elles leur permettent de rêver et de créer leurs propres histoires. La lecture est un moment fort où l’enfant va ressentir des émotions.

 

En chemin vers la langue écrite

La lecture à voix haute est fondamentale pour que l’enfant appréhende au mieux la langue écrite. Il est essentiel que le petit enfant rencontre l’écrit avant son entrée à l’école maternelle. Mais attention : il ne s’agit en aucun cas d’un apprentissage précoce de la lecture. Il s’agit d’offrir aux tout-petits l’occasion de connaître le plaisir à écouter des histoires.

 
  
 

Article publié le 02 août 2012 par bdp.calvados.fr

Pour en savoir plus

Les livres, c'est bon pour les bébés de Marie Bonnafé

  • Le livre "Les livres, c'est bon pour les bébés" de Marie Bonnafé aux éditions Hachette Littératures.
  • Le DVD "Les livres c’est bon pour tous les bébés" réalisé par Marie Desmeuzes, coproduit par l’association A.C.C.E.S. et Octobre production.
  • La brochure "Les livres, c’est bon pour les bébés", conçue par l’association A.C.C.E.S.
  • La brochure "La petite histoire des bébés et des livres", conçue par Olivier Douzou et l’association A.C.C.E.S.

Ces documents sont disponibles et empruntables au Centre de Ressources Professionnelles

A lire également

Gestion d'une bibliothèque

Bébés lecteurs : 3 questions à Agnès Havard, bibliothécaire à Tourville-sur-Odon

Bébés lecteurs : 3 questions à Agnès Havard, bibliothèque de Tourville sur Odon
La bibliothèque de Tourville-sur-Odon fait partie des nombreuses bibliothèques qui mettent en place des activités "Bébés lecteurs". Nous avons posé 3 questions à Agnès Havard, directrice, qui a accepté de partager sa pratique.

Coup de coeur

Douze - Gwen Le Gac : coup de cœur des libraires du Cheval Crayon

Douze - Gwen Le Gac : coup de cœur des libraires du Cheval Crayon
L’album "Douze" de Gwen Le Gac a su nous toucher dès la première page. De fortes émotions sont admirablement décrites, celles du bébé induisant celles des parents. (Recommandé par la Librairie Le Cheval Crayon)